A l’attention de Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie de la République française et à celle de Monsieur Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères de la République française, Président de la COP21

presidente-COP21 Señor-Laurent-Fabius

Mme le Ministre,

M. le Ministre,

Dans quelques jours s’ouvrira la COP21 dont vous êtes en charge. La planète entière aura les yeux rivés sur la France et sur tous les Chefs d’ Etat qui participeront à ce grand événement globalisé.

Si aujourd’hui la France est endeuillée par des attentats qui ont cruellement blessé notre pays, nous ne devons pas oublier les enjeux qui se joueront du 30 novembre au 11 décembre 2015.

La pollution, la sécheresse, les changements climatiques qui nous poussent vers des situations extrêmes comme les inondations , les trombes marines, la dégradation des biosystèmes , la flore et la faune en danger, les réfugiés climatiques, les populations indigènes en voie de disparition…tout cela peut être combattu par la volonté politique.

La vie industrielle et un développement effréné s’accommodent mal de notre terre en souffrance. Les pays pétroliers ont plus que d’autres une responsabilité immense vis à vis des citoyens.

Le Venezuela, membre de l’OPEP est un pays en crise sociale, économique et politique : il est aussi un paysécologiquement dévasté, en passe de devenir dans
quelques années la « Somalie de l’Amérique latine ». Peu de personnes connaissent
la vraie situation environnementale de notre pays , un des pays les plus magnifiques au monde.

Qui n’a pas contemplé une fois dans sa vie le Parc National de Canaima ou les Tepuy, mon-tagnes sacrées, ne pas connaît pas les plus beaux paysages naturels de la planète.

Les populations indigènes de la forêt Amazonienne du Venezuela sont en train de disparaître, décilées par les maladies et le déboisement effréné provoqué par les gouvernements et les multinationales.De même, les habitants des villes souffrent aussi de la pollution et de la sécheresse.

Merci d’écouter notre appel pour sauver le Venezuela et faire pression sur son
Gouvernement afin qu’il applique une politique écologique responsable.

Vous venez de lire trois textes magnifiques .

Il est impossible de ne pas éprouver de la compassion pour une nature en train de mourir, sur des civilisations très anciennes dont tous les jours des membres disparaissent à cause de la cupidité de hommes.

En espérant que la COP21 amène de vraies solutions au dérèglement climatique, je vous pose néanmoins une question: PEUT-IL Y AVOIR UNE VRAIE POLITIQUE ENVIRONNENTALE DANS UN PAYS DE NON-DROIT ?.

Nous vous prions de croire M. et Mme les Ministres en l’expression de mes sentiments les plus élevés.

Alexandra Poleo Porta-voz de Dialogo por Venezuela- Francia | Fundación Azul ambientalistas | ANCA24

Advertisements

About ANCA24canada

Environmental, Ecologists and Conservationist news from the Americas
This entry was posted in Notes and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s